Lycées de Bretagne
Le Président Chesnais-Girard en visite de chantier

Chargée de construire, rénover et équiper les lycées de Bretagne, la Région mène de nombreuses opérations immobilières sur le territoire. Après avoir donné en 2018 le coup d'envoi des chantiers du lycée de Brequigny et du futur lycée Simone-Veil, le Président Loïg Chesnais-Girard est retourné sur les deux sites pour faire le point.


Le président visite les lycées de Bréquigny et Simone Viel Région Bretagne

Après avoir donné le coup d’envoi à la rentrée 2018 des chantiers du lycée de Brequigny à Rennes et du futur lycée Simone-Veil à Liffré, le Président Loïg Chesnais-Girard est retourné sur les deux sites ce mercredi 15 mai. L'objectif était, à mi-parcours, de faire un point d'étape sur l’avancée des travaux, pilotés par SemBreizh, qui témoignent de la volonté de la Région d’offrir à chacun et chacune les meilleures conditions d’études.

La restructuration du lycée de Bréquigny à Rennes

Brequigny

Dans cet établissement conçu en 1958, un vaste programme de modernisation a été engagé depuis l’été dernier par la Région. S’élevant à 30 M€, il prévoit, d’ici mai 2020 :

  • la rénovation énergétique et la mise en accessibilité des bâtiments A, B et C
  • la construction d’un nouveau pôle de restauration (2 300 places pour les élèves)
  • la restructuration du bâtiment R.

Sa réalisation a été confiée, via un marché global de performance, au groupement constitué par le constructeur Legendre, Egis Bâtiment et le cabinet Anthracite Architecture 2.0.

La construction du lycée Simone-Veil à Liffré

simone veil

D’une capacité de 1 200 élèves, extensible à 1 500 élèves, le lycée Simone-Veil fait partie des 3 lycées dont la Région a planifié la construction au cours de la prochaine décennie, avec le lycée de Ploërmel et celui de Châteaugiron.
C’est au cabinet d’architecture Chomette-Lupi et Associés-Architectes, associé à l’Atelier Loyer Architectes de Rennes, qu’a été attribuée la réalisation de l’établissement, pour un coût estimé de 46,8 M€.
Après une première phase de terrassement terminée fin 2018, les bâtiments sont désormais sortis de terre. Le béton s’achève et le bois arrive, donnant un premier aperçu du lycée qui accueillera ses premiers élèves à la rentrée 2020/21.


Publié le


Partagez ce contenu