Formation initiale
Lycéens et apprentis : des aides régionales pour vous

Aide à l'achat des manuels scolaires, premier équipement professionnel, aides au transport, à l'hébergement et à la restauration pour les apprentis, chèque-sport et aides pour séjourner à l'étranger... : la Région participe aux dépenses de rentrée des familles. Le point sur les aides qui accompagnent le parcours de formation des lycéens et des apprentis.


Charles Crié

Nouveauté : une aide collective à l'achat des livres 

Cette année, un dispostif collectif d'aide à l'acquision des manuels scolaire remplace les chèques-livres individuels. Il privlégie l'achat collectif de livres par les lycées, associations ou coopératives grâce à une dotation régionale de 100 € par lycéen entrant en seconde, en filière générale et technologique, ou de 50 € par lycéen inscrit en filière professionnelle dans tous les niveaux. Cette formule vise à la fois à réduire les coûts pour se rapprocher de la gratuité et à offrir un même service à tous les lycéens partout en Bretagne. Cette gestion collective des collections de livres achetées fait appel à la pleine implication des associations de parents et des lycées.

Budget : dotation régionale maximum de 100 € par lycéen

Boîte à outils : aide au premier équipement professionnel

Depuis plus de dix ans, la Région apporte, chaque année, un soutien financier à environ 7 000 jeunes, lycéens ou apprentis, entrant en formation dans un établissement professionnel, pour leur permettre d’acquérir les équipements, souvent coûteux, nécessaires à leur parcours (CAP ou Bac pro). Revues à la hausse depuis 2012, ces aides varient de 60 à 300 € par an, selon le secteur d'activité auquel est rattachée la formation.

Budget annuel global dédié par Région : plus de 800 000 € 

Des bourses pour réaliser un stage à l'étranger

Pour encourager davantage de jeunes apprenants à séjourner à l’étranger pendant leur scolarité, la Région a mis en place  les bourses « Jeunes à l’international » : un  système d’aides individuelles à la mobilité. Il s'adresse en particulier aux lycéens professionnels et aux étudiants en BTS durant leur période de stage, mais aussi aux apprentis et aux étudiants. Plus de 1 000 ont bénéficié du dispositif en 2015-2016, pour un montant total de plus de 500 000 €.

Budget global annuel dédié par la Région :  près de 2 M€

Un chèque-sport de 15 € pour les 15-19 ans 

La Région offre 15 € de réduction, sous la forme d’un « chèque sport », à tous les Bretons de 15 à 19 ans, pour toute inscription dans un club sportif. Un dispositif pour faciliter la pratique d'une activité physique à l'âge des années «lycée». L'objectif est aussi d’encourager l'implication des jeunes au sein du fonctionnement de leur club. Près de 4 600 clubs représentant quelque 80 disciplines pratiquées en Bretagne sont partenaires de la Région sur cette opération. Pour bénéficier du chèque-sport, c'est simple : Imprimez votre « Chèque sport » sur www.bretagne.fr/jeunes et le présentez-le à votre club sportif qui appliquera alors une réduction de 15 € sur le montant de l'adhésion et sera ensuite remboursé par la Région.

Argoat : le transport, l'hébergement et la restauration des apprentis

La Région Bretagne veut lever les freins à l’entrée en apprentissage. Dans cette optique, l’aide Argoat, accordée aux jeunes inscrits dans un Centre de formation d’apprentis breton, apporte un soutien financier pour le transport, l’hébergement et la restauration. Cette aide forfaitaire est comprise entre 400 € et 800 € par an, selon l’âge et le niveau du diplôme.

  • L'aide Argoat comprend aussi une aide au premier équipement : 60 € à 300 € selon le niveau de formation et le secteur d’activité de l'apprenti
  • Pour les transports : une réduction de 75 % sur l’ensemble des trajets en TER Bretagne peut bénéficier aux jeunes en apprentissage.
  • A cette aide Argoat s'ajoute d'autres aides spécifiques au logement. En partenariat avec le Crous, les apprentis de l’enseignement supérieur peuvent accéder à un logement étudiant. Pour les apprentis en CAP, une aide financière peut être versée pour le deuxième logement nécessaire au temps de formation en entreprise.
  • Les entreprises aussi reçoivent le soutien de la Région qui verse des aides financières lors du recrutement d'un jeune en apprentissage.

8 ou 15 € : le tarif TER pour les - 26 ans

Avec une moyenne de 30 000 billets vendus chaque mois, le tarif TER - 26 ans, lancé en septembre 2013 par la Région, remporte un vrai succès. Jusqu'ici, les lycéens, notamment les internes, payaient souvent le prix “fort” pour rentrer dans leur famille le week-end, en prenant le Ter aux heures de pointe. Depuis trois ans, hors abonnement, il n’y a plus de tarif variable pour les jeunes : c’est soit 8 € pour un trajet de moins de 150 km, soit 15 € pour un trajet de plus de 150 km. Un tarif très intéressant qui permet d’obtenir jusqu’à 65% de réduction, par rapport aux tarifs classiques.

La Région Bretagne favorise la réussite des lycéens

Parce que la formation initiale est un atout essentiel dans l’accès à l’emploi, la Région Bretagne y consacre près du quart de son budget. Le champ d'intervention des Régions dans les lycées s'élargit au fil des années. Il porte à la fois sur :

  • La construction et la rénovation du parc immobilier (l'une des premières missions confié par l'Etat à la collectivité lors des premières lois de décentralisation en 1982)
  • L'équipement en matériels pédagogiques dans toutes les filières
  • Le fonctionnement
  • L'entretien général et technique des lycées
  • La restauration et l'hébergement
  • Les personnels techniques qui assurent l'accueil, l'entretien, la restauration et l'hébergement dans les lycées
  • La définition de la carte des formations professionnelles initiales depuis 2015  (en lien avec les branches professionnelles et le rectorat)

La Région joue sur l’ensemble de ces compétences pour assurer les meilleures conditions de réussite aux 145 000 lycéen-nes, chaque année plus nombreux en Bretagne (près de10 000 élèves supplémentaires sont attendus entre 2012 et 2021). Face à cette évolution démographique,  la construction de plusieurs lycées programmé dans les années à venir en Bretagne :

  • Projet de lycée à Liffré à l'horizon 2020, au Nord de Rennes (Ille-et-VIlaine)
  • Etude pour un nouvel établissement au Sud de Rennes (Ille-et-VIlaine)
  • Nouveau lycée de Ploërmel en 2020

Tags : Formation

Publié le


Partagez ce contenu