Bilan et perspectives
Pacte d’avenir : le Premier ministre en Bretagne

À Brest jeudi et à Rennes vendredi, Manuel Valls était en Bretagne pour un premier bilan du "Pacte d’avenir pour la Bretagne" et la signature d'un protocole qui confirme l'engagement de l'Etat pour le développement de la région. Retrouvez l'émission de TVR sur bretagne.fr !


Thomas Bregardis

Le « Pacte d’avenir pour la Bretagne » avait été signé le 13 décembre dernier à Rennes entre l’Etat, la Région et toutes les collectivités bretonnes, autour de trois piliers : des mesures d’urgence pour accompagner les restructurations économiques ; un Plan agricole et agroalimentaire pour l’avenir de la Bretagne ; des mesures de soutien à la compétitivité des entreprises et des territoires, notamment par le renforcement du dialogue social. Un an plus tard, le Premier Ministre Manuel Valls est venu dresser un premier bilan (en douze mois, des avancées concrètes ont été faites) à Brest jeudi 18 décembre. L'occasion de signer aussi un protocole qui confirme l'engagement de l'Etat.

Vidéo : Revoir l'émission de TVR à Brest 

Après une présentation des grandes lignes et projets concrets du Pacte d’avenir, dont le préfet de région Patrick Strzoda a tiré un premier  bilan, le président de Région Pierrick Massiot a évoqué la mobilisation pour le faire avancer en Bretagne : un  "territoire d'avenir" où ce pacte est "en passe de remplir ses objectifs" : "redonner confiance, faire redémarrer l'économie et restaurer le dialogue social. Bref remettre en mouvement un territoire qui commençait à douter de lui-même". Manuel Valls a pour sa part, confirmé l’engagement de l’Etat  dans la poursuite de ce pacte pour développer une "Bretagne" à laquelle le Premier ministre promet "un grand et bel avenir". 

Emission de TVR diffusée en direct le jeudi 18 décembre à 10 h, en différé à 20 h 45 et retransmise sur bretagne.fr

Le protocole en quatre points

Par le protocole signé entre le président de Région Pierrick Massiot et le Premier Ministre Manuel Valls, quelques mois avant la signature du contrat de plan Etat-Région, ils s'engagent sur quatre points :

  • Le Contrat de plan État-Région (CPER) 2015-2020 traduira les engagements du Pacte d'avenir autour des priorités que sont la mobilité ferroviaire et routière, l'enseignement supérieur et la recherche, la transition écologique et énergétique, le numérique, favoriser l'emploi des publics les plus fragiles et, enfin, la réduction des inégalités entre les territoires.
  • Plus de 3 milliards d'euros de subventions publiques en Bretagne d'ici 2020 : Contrat de Plan État-Région, fonds Européens, contrat de partenariat entre la Région et les pays, financement apportés par BPI France dans le cadre du Plan pour l'avenir agricole et agroalimentaire de la Bretagne (P3AB).
  • L'État s'engage à faire de Brest le pôle mondial des sciences et technologies de la mer et confirme le transfert du siège social de l'Ifremer, conformément à ce qui avait été affirmé en décembre 2013,
  • La concertation autour du contrat de plan se poursuit et va permettre d'associer toutes les collectivités, notamment dans le cadre du B16.

Crédit photos (page d'accueil et article) : Thomas Bregardis