Langues et cultures régionales
Bretagne, Mayotte ... Quelle politique pour les langues et les cultures régionales ?

Comment mettre en valeur les identités culturelles locales à l'aune de la décentralisation ? C'est à cette question que les délégations de plusieurs Régions françaises vont tenter de répondre lors des 24e rencontres des langues et cultures régionales, du 26 au 28 novembre à Rennes et Saint-Malo.


Pascal Perennec

Des délégations venant Nouvelle-Calédonie, du Pays Basque, d'Alsace, de Catalogne, d'Occitanie … Et de Bretagne. Toutes ces Régions ont un rapport privilégié avec leur identité culturelle locale. Tous les ans, les rencontres interrégionales leur permettent d'échanger sur les politiques en faveur de leurs langues et cultures régionales, voire de conduire des actions communes. Cette année, actualité oblige, les représentants des collectivités publiques et des fédérations associatives réfléchiront autour du thème : « Réforme territoriale, identités culturelles et linguistiques et développement des territoires ».

Les délégations tenteront d'apporter des réponses aux questions suivantes :

  • Certains territoires bénéficient déjà d’une reconnaissance institutionnelle de leurs spécificités culturelles et linguistiques. Quel bilan, quels enseignements en tirer ?
  • Outre-mer, métropole, les impacts de la réforme sont-ils les mêmes ? Quels enjeux spécifiques aux régions transfrontalières ?
  • Langues et cultures régionales : quelle décentralisation ?
  • Quelle répartition optimale des compétences dans les domaines culturels et linguistiques ?

Au programme, des échanges de bonnes pratiques, des ateliers de réflexion ... Sans oublier l'étape touristique, pour ces délégations venant du monde entier, avec les visites des villes de Rennes et Saint-Malo.

La Bretagne soigne son identité locale
Le Conseil régional de Bretagne a officiellement reconnu, aux côtés du français, le breton et le gallo comme langues de la Bretagne historique. Il a assorti cette reconnaissance d'un plan volontariste pour leur sauvegarde, leur transmission et leur développement. L'enjeu : les revitaliser et promouvoir leur usage dans tous les domaines.