Mobilité internationale
« Jeunes à l'international » fête ses un an

Ce n'est plus un secret, effectuer un séjour à l'étranger pendant ses études représente un avantage certain sur le marché du travail. Alors pour aider les plus précaires à franchir la frontière, le dispositif "Jeunes à l'international" accompagne financièrement les projets de jeunes bretons.


Feliciano Guimaraes

Avec un simple coup de pouce, n'importe quel projet peut se concrétiser. Alors quand le porte-monnaie est un peu juste, la Région peut apporter ce dernier denier, celui qui va permettre au projet de se réaliser. L'an dernier, près de 2000 jeunes bretons ont ainsi été aidés dans leur projet de mobilité.

« Jeunes à l'international » remplace les anciennes aides régionales Ulysse et Télémaque depuis la rentrée 2013-2014. Bien connu à l'université, ce dispositif de bourses individuelles ne s'adresse pourtant pas qu'aux étudiants ou stagiaires de l'enseignement supérieur. Les lycéens de l'enseignement professionnel peuvent bénéficier d'une aide. Les apprentis du supérieur peuvent aussi en bénéficier. Tout comme les élèves en formation sanitaire et sociale, avant ou après l'obtention du bac.


A chaque profil sa bourse !

Une aide forfaitaire de 460 € : pour les stages des pré-bacs à l’étranger (durée minimum : 4 semaines consécutives). Pour les post-bacs, cette bourse ne pourra être accordée qu’aux jeunes dont le quotient familial du foyer fiscal de rattachement est inférieur à 30 000 €.

Un forfait de départ de 150 € : pour les stages professionnels des BTS et DUT et stages ou séjours d’études des étudiants en formation sanitaire et sociale (durée minimum : 26 jours consécutifs) : 

Une bourse de 200 € par mois (dans la limite de 10 mois) : pour les stages ou séjours d’études des étudiants en Licence Master (d’une durée minimum de 90 jours consécutifs) ou des étudiants en apprentissage (durée minimum : 19 jours consécutifs)

La bourse est majorée de 150 € par mois pour les élèves en situation de handicap et les étudiants boursiers sur critères sociaux.

Attention ! Cette bourse est non cumulable avec toute autre aide publique à la mobilité (aide européenne, nationale, régionale, départementale ou locale) et non renouvelable pour un étudiant au cours d’un même cycle. Les critères d’attribution (durées minimales, destinations, calcul de la bourse...) peuvent également varier en fonction des publics et des formations.

 

JALI 2013-2014 en chiffres

  • 1949 : c'est le nombre total de bénéficiaires 

> Dont 646 élèves pré-bac et 1303 étudiants ou apprentis du supérieur

  • 602 : c'estle nombre de bénéficiaires boursiers sur critères sociaux et bénéficiant ainsi d'une majoration de 150 € par mois

> Soit 46 % du total des étudiants accompagnés par la Région

  • 1.5 millions d'euros : c'est le montant total des bourses distribuées

Les 5 destinations les plus prisées :

> Canada

> Etats-Unis

> Chine

> Royaume-Uni

> Australie 

 

Contact :
Pour tous renseignements sur le dispositif « Jeunes à l’international », contactez le référent « stages » ou « relations internationales » de votre établissement. 

Publié le


Partagez ce contenu