Les décisions de la session des 23 et 24 octobre 2014

Orientations budgétaires 2015, mais aussi gestion des fonds européens en Bretagne, rapport d'étape sur l'action internationale de la Région, schéma de cohérence écologique...

Parazit---Fotolia

La gestion des fonds européens pour la période 2014/2020

auteurs-de-vues---frederic-henry

Le Conseil régional a affirmé à plusieurs reprises sa volonté de devenir autorité de gestion des programmes européens en Bretagne pour la période 2014-2020, comme la loi l’autorise pour les Régions demandant tout ou partie de cette gestion à l’Etat. Lors de cette session, il a adopté une délibération pour formaliser sa candidature à la gestion des programmes des quatre fonds européens :  Feader (développement rural), Feder (développement économique des régions) et FSE (social et formation) ainsi que Feamp (pêche) pour les mesures visant le territoire régional.

La délibération 

Orientations budgétaires 2015

philippe-fraysseix---mediatheque-sncf

Le Conseil régional a adopté les grandes orientations du prochain budget 2015 : il sera discuté et voté à la session budgétaire les 18,19 & 20 décembre pour arrêter les programmes d'action de ses différentes politiques publiques. Ce futur budget s'inscrit dans un contexte de baisse des dotations de l’Etat aux collectivités appelées à contribuer au redressement des comptes publics (- 11 milliards sur 50 milliards €), qui obligeront la Région à une plus grande sélectivité dans ses actions (- 60 M€ entre 2015 et 2017). Pour autant ces orientations du budget restent marquées par un haut niveau d'investissement nécessaire pour assurer la poursuite de grands chantiers - construction de la ligne à grande vitesse pour 2017 (transport), réseau internet très haut débit pour tout le territoire breton (numérique), aménagement du port de Brest (énergies marines)… - et des actions phares de sa politique : rénovation des lycées bretons (formation initiale), soutien à l’innovation technologique et sociale au service de la création d’activités (économie), renforcement de la politique énergétique (environnement), aides à la formation pour les demandeurs d’emploi (formation)… sans renier son ambition culturelle et sportive.

Les orientations bugdétaires 2015

Rapport d'étape sur l'action internationale de la Région

RB

Renforcer le rayonnement de la Bretagne dans le monde, son ouverture économique, nouer des partenariats dans la recherche et la formation, participer à la réduction des inégalités, à la lutte contre le changement climatique… : le rapport d’étape présenté aux 83 conseillers régionaux sur l’action internationale de la Région Bretagne en rappelle les grandes orientations et les principes qui la guide (réciprocité, développement durable...) en même temps qu'il dresse le bilan des projets conduits en Bretagne. Il met ainsi l'accent sur les relations économiques développées par la Bretagne en s'appuyant sur ses savoir faire (du Vietnam au Brésil en passant par l'Afrique). Au-delà, ce rapport réaffirme la volonté qu’une dimension européenne et internationale irrigue toutes les politiques publiques régionales - les politiques intégrées comme la pêche, mais aussi d'autres comme la formation - et le souhait de maintenir un engagement international au service du développement économique breton comme de la solidarité avec des pays en développement.

Le rapport

Le schéma régional de cohérence écologique en consultation

auteurs-de-vues--f.-henry

Le code de l’environnement exige que chaque région se dote d’un schéma régional de cohérence écologique (SRCE) co-élaboré par l’Etat et le Conseil régional afin de définir dans chaque région l’ambition régionale en matière de « trame verte et bleu » (gestion de la biodiversité du territoire). En Bretagne, ce schéma a été co-construit à travers une vaste concertation (Etat, collectivités, organismes socio-professionnels, experts scientifiques…) au sein de vingt ateliers territoriaux et quatre réunions départementales. Le résultat : un plan d’actions stratégique en 4 orientations (mobilisation du territoire, partage des connaissances, activités économique, urbanisation) et 92 actions : il se veut un outil pour enrayer la perte de biodiversité tout en prenant en compte ses interactions avec les activités humaines. Le Conseil régional a approuvé le schéma régional de cohérence écologique : une étape obligée avant sa mise en consultation auprès des collectivités, des instances scientifiques et environnementales puis du grand public...

La délibération

Décision modificative n°2 au budget primitif 2014 (DM2)

Thomas Crabot

Comme chaque année, le Conseil régional a procédé aux ajustements budgétaires de son budget annuel en adoptant sa décision modificative n° 2 (DM2) : cet ajustement technique de fin d’exercice est limité pour son budget 2014 (0,08% des crédits de paiement 2014). Il sert, en particulier, à ajuster les dépenses de fonctionnement des lycées (énergie, restauration…), à consentir des avances remboursables supplémentaires aux PME pour soutenir l’activité économique ou encore à co-financer une stratégie de marketing partagée sur le tourisme.

décision modificative n° 2 

Nouvel exécutif au Conseil régional de Bretagne

La démission de la première vice-présidente Sylvie Robert en charge de la jeunesse (suite à sa récente élection au Sénat) a conduit le Conseil régional à faire évoluer son bureau, sorte de « gouvernement » de la Région, et à accueillir une nouvelle conseillère régionale.

  • Nicole Gargam est la nouvelle conseillère régionale qui entre à l'assemblée régionale (elle y a déjà occupé cette fonction de 2008 à 2010).
  • Georgette Bréard, vice-présidente à la Formation tout au long de la vie et à l'Apprentissage, devient Première vice-présidente.
  • Anne Patault, conseillère régionale depuis 2010, devient vice-présidente à la Jeunesse.


Le nouvel éxécutif du Conseil régional de Bretagne

  • Georgette Bréard : première vice-presidente chargée de la formation tout au long de la vie et de l'apprentissage
  • Michel Morin : deuxième vice-president chargé de l'agriculture et l'agroalimentaire
  • Lena Louarn : troisième vice-presidente chargée des langues de Bretagne
  • Gérard Lahellec : quatrième vice-president chargé de la mobilite et des transports
  • Marie-Pierre Rouger : cinquième vice-pésidente chargée des lycées et de la qualité du bâti
  • Thierry Burlot : sixième vice-president chargé de l’aménagement du territoire et de l'environnement
  • Forough Salami : septième vice-presidente chargée de l’international
  • Pierre Karleskind : huitième vice-president chargé de l’Europe, de la mer et du littoral
  • Anne Patault : neuvième vice-présidente chargée de la jeunesse
  • Jean Michel Le Boulanger : dixième vice-president chargé de la culture et des pratiques culturelles
  • Gaëlle Abily : onzieme vice-presidente chargée de l'égalite des droits et de l'innovation sociale
  • Bernard Pouliquen : douzieme vice-president chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche
  • Maria Vadillo : treizième vice-presidente chargée du tourisme et du patrimoine
  • Daniel Gilles : quatorzième vice-president chargé des sports
  • Loïg Chesnais Girard : quinzième vice-president chargé de l’économie et de l'innovation.

 


Les voeux

Et aussi


Modifié le


Partagez ce contenu