Langues régionales
Les Régions parlent d’une seule voix

Les Régions françaises ont adopté une charte des langues régionales. Son objectif : leur sauvegarde et leur développement. Les Régions entendent s'appuyer sur cette charte pour être force de proposition dans la rédaction d'une future loi.

Développer les langues régionales, c’est tout l’enjeu de la charte qui a été présentée officiellement à Caen, les 4 et 5 décembre dernier, lors du Congrès de l’Association des régions de France, l’ARF. Plusieurs présidents de région, dont Jean-Yves Le Drian, étaient présents à sa signature pour souligner leur attachement à ce sujet.

Deux ans de concertation

En développement depuis deux ans, cette charte marque la volonté commune des régions de sauvegarder et développer les langues régionales. Elle préconise un certain nombre de mesures, articulées autour de trois axes : prise en compte institutionnelle des langues régionales, enseignement et formation en langues régionales et place de ces langues dans la société.

Une loi pour les langues régionales

Au printemps dernier, la ministre de la Culture avait annoncée la création d’une loi pour les langues régionales. Les régions souhaitent se servir de ce texte comme base de négociations avec l’Etat, et être force de proposition dans la rédaction de cette loi.

La charte sera envoyée au président de la République ainsi qu’aux ministres de la Culture, de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur. En parallèle, la Commission langues régionales de l’ARF a demandé une audience aux ministres pour évoquer la place des langues régionales dans les réformes en cours (lycées, concours de recrutement des professeurs, de l’enseignement supérieur et de la formation initiale des enseignants).


Publié le


Partagez ce contenu