Sécurité maritime
Encore une fois, la Bretagne paye l'insouciance et l'irresponsabilité

Suite à l’échouage du cargo maltais TK Bremen sur la plage de Kerminihy dans le Morbihan, Jean-Yves Le Drian réagit

 

« Je tiens d’abord à saluer la réactivité des équipes d’intervention qui sous l’autorité du Préfet maritime ont permis d’éviter la perte de vie humaine et ont engagé rapidement les opérations de colmatage et de protection qui s’imposaient.

 

 

Cette réactivité aura permis d’éviter le pire, en minimisant l’impact environnemental et en préservant l’activité ostréicole de la ria d’Etel.  

 

Pour autant, nous ne pouvons cependant que nous interroger : pourquoi et dans quelles conditions ce navire s’est t’il senti autorisé à quitter le port de Lorient, malgré le risque annoncé d’une météo plus que défavorable. Une enquête judiciaire a été diligentée, je souhaite qu’elle aboutisse rapidement à des clarifications indispensables.Encore une fois, la Bretagne paye l’insouciance et l’irresponsabilité et je ne peux que me révolter. 

 

Suite au naufrage de l’Erika, en tant que rapporteur de la commission d’enquête, il avait été prévu des propositions permettant aux autorités portuaires des Etats d’interdire la sortie d’un bateau en cas de risque majeur. Malheureusement, cette proposition n’a pas été reprise par la directive européenne qui se limite aujourd’hui en une incitation forte. Il faut passer désormais a l’obligation ».

 

La Commission Mer et Littoral se réunira lundi prochain sous l’autorité conjointe du Préfet maritime, du Préfet de Région et du Président du Conseil régional. Elle abordera les nouvelles initiatives qu’il convient impérativement de prendre pour renforcer notamment notre sécurité environnementale.

 

 

 

 

 

Publié le


Partagez ce contenu