Mobilité internationale
Cinq ateliers pour monter des projets de séjours européens pour les jeunes

En janvier, la Région Bretagne organisait pour la deuxième année une journée d’ateliers pour accompagner les structures qui forment des jeunes (lycées, collèges, centres de formation d’apprentis…) dans le montage de projets de mobilité européenne.

réunion sur les projets erasmus + education avec une centaine de représentants des lycées, collèges, centres de formation
Charles Crié - Région Bretagne

Depuis 2015, la Région Bretagne anime le réseau régional des « développeurs de la mobilité européenne ». Ce réseau initié par l'agence Erasmus + Education au niveau national réunit régulièrement des acteurs (institutionnels, associatifs…) qui peuvent apporter leurs conseils aux futurs porteurs de projets européens de mobilité pour les jeunes en formation. Lycées, centres de formation en apprentissage (CFA), collèges… : les établissements scolaires sont les tout premiers concernés par le soutien de ce réseau.

Des ateliers pratiques pour monter son projet de mobilité

Une centaine de personnels issus des établissements scolaires bretons (enseignants-es, référent mobilité, membre de l'équipe de direction), en grande majorité des lycées mais aussi quelques CFA et collèges ont participé à cette journée annuelle organisée le 12 janvier dernier à Rennes pour la deuxième année. Cinq ateliers animés par une trentaine de développeurs pour aider les structures à monter un projet « Erasmus+ Education formation » en bénéficiant d’une aide européenne.

  • La charte Erasmus + 
  • Les mobilités de la formation professionnelle
  • Les mobilités de l'enseignement scolaire
  • Les échanges scolaires
  • Le eTwinning (communauté des établissements scolaires d'Europe pour échanger, coopérer et développer des projets via la plate-forme eTwinning)


Une journée organisé en lien avec le Rectorat et le réseau des développeurs de la mobilité européenne.

La Région Bretagne accompagne la mobilité des jeunes

La Région Bretagne mène une action volontariste de soutien à la mobilité internationale des jeunes en formation. Elle apporte un soutien financier important aux mobilités individuelles et collectives, stages et séjours d'études (3 M€ par an). En parallèle, elle souhaite aussi jouer un rôle de facilitateur et favoriser le développement de la mobilité des jeunes à l'étranger, en s’impliquant dans les réseaux nationaux et internationaux et  en animant les réseaux d'acteurs qui organisent des projets de mobilité comme le réseau de développeurs de la mobilité europénne.