Aide régionale
La Région soutient les jeunes peu diplômés en service civique

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à effectuer un service civique. Néanmoins, on constate que les jeunes peu diplômés sont peu à se lancer dans cette aventure. Afin d'encourager ces jeunes dans cette démarche, la Région a décidé d’octroyer une aide financière aux associations qui les accueillent.

Chantier international de jeunes bénévoles à Bain-sur-Oust
Pascal Perrenec

Le service civique est une affaire qui marche ! Ils sont de plus en plus de volontaires agés de 16 à 25 ans à s’engager le temps de six à douze mois pour des missions d’intérêt général. Si le service civique est assez prisé chez les jeunes diplômés, il l’est beaucoup moins chez les jeunes en décrochage scolaire. Ces derniers représentent seulement 12 % des volontaires en service civique. Parmi 3 171 bretons engagés en 2016, seuls 334 étaient considérés comme étant en situation de décrochage scolaire. En outre, les 552 structures d'accueil en Bretagne manquent parfois de temps et de moyens pour les encadrer dans leurs missions. Afin d'encourager ces associations à recruter des jeunes peu diplômés, la Région a décidé de leur verser une aide financière.

La Région verse une aide aux structures d'accueil

100 000 euros, c'est la somme allouée à ce nouveau dispositif ! La Région a décidé de verser une subvention aux structures d'accueil afin de faciliter le recrutement des jeunes peu diplômés dans les services civiques. En effet, ces structures d'accueil peinent à trouver le temps et les moyens de former ces jeunes sortis du système scolaire. En moyenne le tutorat d'un volontaire diplômé se fait en 4 heures 30 contre une journée pour un jeune sous diplômé. Par conséquent les structures d'accueil hésitent à les recruter. L'aide versée aux associations et structures d'intermédiation a donc vocation à pallier cette difficulté. Cette aide limitée à cinq services civiques par association, prend la forme d'une subvention forfaitaire d'un montant de 115 euros par jeunes et par mois d'accueil. Les structures d'accueil concernées sont celles qui accompagnent les jeunes sans Bac général, Bac pro ou CAP. L'objectif, à terme, est de faire de ce service civique un vrai levier professionnel pour ces jeunes en décrochage scolaire.

Cette aide régionale pourra être versée aux services civiques ayant débuté entre le 2 mai et le 31 octobre 2017.

La Région Bretagne et le service civique

La Région a soutenu le service civique national entre 2012 et 2015, via une prime de 100 €/mois versée aux jeunes en mission dans une association intervenant dans un domaine jugé prioritaire par la collectivité : soutien scolaire, handicap, environnement.
Pendant ces 3 années, 605 jeunes bretons en ont bénéficié. Ce dispositif s’est arrêté fin 2015.

Tags : Jeunes Formation

Modifié le


Partagez ce contenu