Journée international des droits des femmes
Un plan d'action pour favoriser l'entrepreneuriat féminin

A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, un nouveau plan d'action régional est lancé pour la période 2017-2020. Objectif : atteindre le chiffre de 40 % de femmes créatrices d'emploi.


Philippe Fraysseix

Un niveau de formation globalement supérieur à celui des hommes, mais des jeunes femmes plus souvent au chômage ou en situation de déclassement, un écart de taux d'activité très faible entre femmes et hommes chez les 30-65 ans, mais des différences de revenus salariaux aussi persistantes que dans les autres régions... : en matière d'emplois et de revenus, la Bretagne n'échappe pas aux inégalités entre hommes et femmes. C'est ce que montrent deux récentes études de l'Insee publiées ce 8 mars 2017. Près d'un tiers des créateurs d'entreprises seulement sont des femmes alors qu'elles ont autant de chances de réussite que les hommes (en 2013, 73 % des entreprises créées par les femmes depuis trois ans existaient toujours : le même chiffre que pour les hommes). Pour palier cet écart, deux plans régionaux ont déjà été lancés par l'Etat, la Région et la Caisse des dépôts. Les trois partenaires s'associent à nouveau pour lancer un nouveau plan pour trois ans pour favoriser l'entrepreneuriat des femmes et promouvoir les réseaux de créatrices en Bretagne. Il vise, cette fois, de se rapprocher un peu plus encore de l'égalité en atteignant le chiffre de 40% de créatrices d'emploi.

Portrait collectif de créatrices

Plus jeunes que les créateurs, ces créatrices sont particulièrement présentes dans les secteurs du commerce
mais aussi de la santé et des services à la personne. Les femmes créent leur entreprise bien souvent pour assurer leur propre emploi et être indépendantes.


Tags : Emploi

Publié le


Partagez ce contenu