Bouger à l'étranger

Aider les jeunes en difficulté à partir en vacances, développer les échanges citoyens et la mobilité, encourager les projets solidaires, les études et stages à l'étranger... La Région facilite la mobilité européenne et internationale.

Jeune femme dans un village lors d'un voyage solidaire en Afrique

IFSI Vannes

Étudier ou faire un stage à l'étranger

La Région propose des bourses pour encourager les jeunes à enrichir leur parcours de formation par un séjour à l'international.

Jeunes à l’international : pour les stages et séjours d’études à l’étranger

Vous êtes lycéen-ne de l’enseignement professionnel, élève de formation sanitaire et sociale, étudiant-e ou apprenti-e de l’enseignement supérieur ? Vous êtes inscrit en formation initiale dans un établissement breton ? Vous souhaitez faire un stage professionnel ou poursuivre vos études à l’étranger ? La Région Bretagne peut accompagner votre projet et vous apporter une aide financière.Le nouveau dispositif « jeunes à l’international » s’adresse à : 

  • Des publics « pré-bac » (lycéen de filière professionnelle ou élève de formation sanitaire et sociale). Il consiste en une aide forfaitaire de 460 €, pour soutenir des stages professionnels à l’étranger (26 jours minimum)
  • Des publics « post-bac » (étudiant ou apprenti en BTS, DUT, Licence, Master ou formation sanitaire et sociale). Il consiste en une bourse calculée en fonction de la durée de la mobilité (200 € / mois + 150 € / mois si l’étudiant est boursier sur critères sociaux), pour des séjours d’études ou des stages professionnels. 

Attention : les critères d’attribution (durées minimales, destinations, calcul de la bourse...) varient en fonction des publics et des formations.

En savoir plus : voir notre dossier spécial !

Contact :
Pour tous renseignements sur le dispositif « jeunes à l’international », contactez le référent « stages » ou « relations internationales » de votre établissement. 
Après échanges avec votre établissement, vous pourrez déposer votre dossier sur l’Extranet Aides individuelles de la Région Bretagne.

Accueil des étudiants-chercheurs

 Différentes actions sont menées pour encourager la venue de chercheurs étrangers en Bretagne : la construction de résidences internationales d'accueil à Brest et à Rennes, la mise en place de chaires internationales au sein de l'UEB, le soutien à la mobilité entrante pour des chercheurs doctorants ou post doctorants...

Pour plus d'informations, le CRIJ, la Région Bretagne et la DRDJS de Bretagne vous proposent le site En route pour le Monde, dédié aux Bretons de 15-30 ans qui souhaitent partir à l'étranger, dans le cadre d'études, de stages ou d'emplois. Pour préparer votre départ, renseignez-vous sur les démarches administratives, la santé, le transport, le logement, les aides financières, etc.

Les animateurs Europe

La Région sensibilise le public sur l'Europe grâce à plusieurs dispositifs. Depuis 1990, une équipe d'animateurs Europe va à la rencontre des citoyens pour les sensibiliser aux enjeux européens. Elle intervient gratuitement et sur demande, dans les établissements scolaires, les organismes de formation, etc. Depuis 2011, des animations sur la politique maritime européenne, et un jeu de rôle sur la politique européenne de développement viennent entre autres élargir l’offre des interventions proposées.  

Projets de solidarité

Pour favoriser l'ouverture internationale des jeunes Bretons et les sensibiliser aux problématiques du développement, la Région Bretagne soutient les projets de solidarité internationale portés par des jeunes bretons (téléchargez le dossier de candidature et la notice). L'idée est de développer les actions de solidarité nord-sud et d'encourager les projets individuels de volontariat:

  • grâce à une aide forfaitaire de 150 € par jeune, pour les projets collectifs mis en œuvre par des associations d'étudiants ou toute association développant des projets jeunes de solidarité internationale ;
  • grâce à une aide de 150 € par mois, plafonnée à 1800 €, pour les jeunes s'impliquant pour une période plus longue (plus de 6 mois), dans une démarche de Volontariat de solidarité internationale (VSI).

Volontariat de solidarité internationale

Partir, avec qui ?

La Région encourage les actions qui depuis la Bretagne viennent en aide aux pays du Sud. Sont soutenus prioritairement, les initiatives agissant en faveur de l'éducation, de la santé, du développement économique ou encore de la promotion sociale et civique des femmes.Partout en Bretagne des associations, des collectivités, des entreprises, des établissements scolaires et hospitaliers s'investissent à l'international.

Consultez le répertoire des structures bretonnes engagées dans la coopération internationale.

Partir, pour faire quoi ?

Consultez le répertoire des actions menées par les acteurs bretons.

Les chantiers de bénévoles internationaux

Des chantiers existent dans divers domaines : environnement, fouilles archéologiques, action solidarité, projets culturels, sauvegarde du patrimoine...

Il est recommandé de chercher son chantier dès le printemps pour un départ dans le courant de l'été.

Trouver un chantier à l'étranger

Découvrez les différentes aides pour vous aider à financer un projet de solidarité internationale.

Qui peut me renseigner ?
Il existe en Bretagne 5 centres d'information et de documentation sur le développement. N'hésitez pas à les contacter !

En résonance : un exemple de projet d'éducation à la solidarité internationale.

Parlement européen de la jeunesse

Le Parlement Européen des Jeunes (PEJ)

C'est une association non partisane, fondée en 1987. Il repose sur un réseau de plus de 30 comités nationaux dans lesquels des milliers de jeunes s'impliquent bénévolement. Il joue un rôle pédagogique majeur dans l'apprentissage des mécanismes démocratiques.

Le Parlement Européen des jeunes - France (PEJ-France)

C'est la section nationale française du PEJ, association ouverte à tous ! Aux lycéens, étudiants, jeunes professionnels, bien sûr, qu’ils soient majeurs ou mineurs ; mais aussi aux enseignants, parents, chercheurs, jeunes actifs, retraités et tous ceux désireux de s’investir dans la sensibilisation des jeunes à l’Europe.

Le Comité régional Bretagne

Créé en 2007, il est installé dans la ville de Rennes pour encadrer les initiatives des Clubs-PEJ et relayer les activités du Parlement Européen des Jeunes-France dans la région.

Programme "Jeunesse en action"

"Jeunesse en action" est le programme de l'Union européenne dédié aux 13-30 ans. Aucun diplôme ou niveau de formation n'est requis pour participer.

Avec le programme européen "Jeunesse en action", seul ou en groupe, vous pouvez  :

  • bouger, rencontrer d'autres jeunes européens, découvrir d'autres cultures pendant 1 à 3 semaines avec les Echanges de jeunes (13 - 25 ans).
  • partir vivre une expérience de volontariat plusieurs mois dans une association d'un autre pays grâce au    Service Volontaire Européen  (18 - 30 ans).
  • réaliser votre projet (événement, site internet, film, exposition...) lié à l'Europe et à ses valeurs... dans votre quartier, votre ville, votre région ou avec d'autres groupes de jeunes européens en sollicitant une subvention Initiative de jeunes (minimum 4 jeunes de 15 - 30 ans).
  • participer à la vie civique locale et partager vos bonnes pratiques avec d'autres jeunes citoyens européens dans le cadre des projets Monter un projet Erasmus.

Toutes les activités doivent se dérouler en dehors du cadre scolaire ou universitaire, de la formation professionnelle ou du monde du travail.

Projet "En résonance"

Nos façons de vivre sont-elles cohérentes avec un monde durable et équitable et comment agir en ce sens ? Une cinquantaine de jeunes de Bretagne et des quatre coins du monde se sont retrouvés sur ce thème à Saint-Malo, du 1er au 7 mai 2011, dans le cadre du projet "En résonance".

La Région Bretagne a lancé le projet "En résonance" en réponse à un appel à projets de la Commission européenne sur l’éducation au développement des jeunes européens. Depuis la rentrée 2010 et jusqu'à fin 2012, ils sont 100 jeunes Bretons, de 15 à 20 ans, répartis en cinq groupes pour travailler durant deux ans avec 100 jeunes du Brésil, du Pérou, de Madagascar, du Sénégal, du Burkina-Faso et de Pologne sur des problématiques "en résonance", c’est-à-dire des questions qui se posent au Nord comme au Sud : santé, éducation, alimentation... Encadrés par des structures de jeunesse et d’éducation populaire, ils réfléchissent depuis sept mois sur leur quotidien, leurs représentations du mode de vie des autres et les alternatives possibles pour tendre vers un monde plus durable et équitable. A Saint-Malo pour mettre en commun leurs réflexions, ils ont  présenté leur déclaration aux élus locaux, régionaux et européens, le 6 mai 2011 à Rennes. Une bande dessinée, inspirée des échanges et des conclusions des jeunes, verra le jour en 2012.

Groupes d’échange internationaux

Les cinq groupes d'échange réunissent des jeunes bretons du pays du Coglais (en lien avec le Pérou), de Cintré (en lien avec le Sénégal), de Brest (en lien avec le Burkina Faso), de Saint-Brieuc (en lien avec le Brésil), de Vannes (en lien avec Madagascar) et un groupe de jeunes polonais de Wielkopolska est aussi associé au projet.

Pour mener à bien ce projet de trois ans, la Région s’est entourée de l’association Peruanim pour l’organisation de la rencontre internationale et du Cridev  pour l’accompagnement méthodologique du projet.

Vidéo

Dans le cadre du projet En Résonance (2010-2012) porté par la Région Bretagne et soutenu par la Commission européenne, 44 jeunes de Bretagne et du monde entier et leurs animateurs se sont rencontrés à Saint-Malo en mai 2011 pour réfléchir et agir à un monde plus juste, durable et solidaire. Visionnez le film qui retrace leur aventure !

Modifié le


Partagez ce contenu