Trouver un emploi

S'informer sur les formations et les métiers en Bretagne, créer son entreprise... Plusieurs structures vous aident dans vos recherches d'emploi en Bretagne.

Jeunes demandeurs d'emploi dans une maison de la formation professionnelle

Stéphane Cuisset

Les maisons de la formation professionnelle

À l'initiative de la Région, les 21 pays bretons se sont engagés dans la création de maisons de la formation professionnelle (MFP). L'objectif n'est pas de regrouper, en un seul et même lieu, les différentes structures d'accueil, d'information et d'orientation (Pôle emploi, missions locales, CIO, Fongecif Bretagne, réseau info jeunesse, ...) existant sur un même territoire mais de les faire travailler ensemble pour faciliter l'accès à la formation pour tous, tout au long de la vie.

Lire le dossier

Consulter le site des MFP en Bretagne

Un réseau de 300 points d'accueil MFP 
La Région facilite le travail en réseau des structures « points d'accueil MFP » grâce à différents outils composant un socle commun de connaissances sur les formations et les aides à la formation en Bretagne : kit MFP, journée d'échanges entre professionnels...

Un guichet unique pour tous les publics

Dans chaque pays, les structures « points d'accueil MFP » offrent le même service : une information sur l'offre de formation en Bretagne (les métiers, les formations et les aides financières, la validation des acquis de l'expérience encore mal connue). Cette première information doit répondre à tous les types de publics : demandeurs d'emploi, salariés, jeunes scolarisés ou déscolarisés, personnes en situation précaire, travailleurs handicapés...

La logique de deux contacts
Le principe des points d'accueil MFP : renseigner les demandeurs sur la base de deux contacts maximum. Un premier contact pour délivrer une information commune sur les formations et les aides, un second contact pour mettre en relation la personne accueillie avec une structure spécialiste si nécessaire (CIO pour les scolaires, missions locales pour les jeunes...).

Créer son entreprise

Le prêt d'honneur régional pour les jeunes entreprises innovantes

En mai 2010, la Région Bretagne et la Caisse des dépôts ont lancé le fonds « PHAR Bretagne » (Prêts d’Honneur Amorçage Régional Bretagne). L'objectif était d’aider les créateurs d’entreprises innovantes à assurer la première étape du financement « fonds propres » d’une phase d’amorçage à risque. En contribuant à faciliter l’accès au crédit bancaire, ce prêt d’honneur sans intérêt permet de compléter la chaîne du financement des jeunes entreprises à fort potentiel de développement. En 2010, 18 projets ont été présentés par 31 porteurs, pour la plupart dans leur première année de création et 14 projets ont été retenus pour un montant de 600 000€.

Vous êtes un porteur de projets en phase de création d’une entreprise innovante en Bretagne ? Vous pouvez bénéficier du Phar.

Le pôle de l'entreprenariat étudiant en Bretagne

Ce pôle a pour vocation globale de développer la culture entrepreneuriale des étudiants bretons, autrement dit de leur faciliter l’accès à l’information et la formation à la création d’entreprise. Il est soutenu par la Région Bretagne. Il regroupe toutes les universités, les écoles, les technopoles, les chambres consulaires et l’ensemble des principaux acteurs socio-économiques, avec pour ambition de répondre à un enjeu essentiel : développer l’esprit entrepreneurial des étudiants, favoriser les rencontres avec le monde de l’entreprise et susciter davantage de vocations d’entrepreneurs capables d’apporter de l’innovation et de stimuler la compétitivité de la Bretagne.

En savoir plus
Voir les structures qui peuvent m'accompagner dans mon projet de création d'entreprise.

40 jeunes en route vers la création d’entreprises

En matière de soutien à l’emploi, la Région a accordé 30 000€ à l’Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) pour le programme « Créajeunes ». Ce projet, gratuit pour ses bénéficiaires, prévoit la formation de 40 jeunes de 18 à 32 ans et doit déboucher sur des projets de création d’entreprises.

Une école de la seconde chance à Rennes et à Vitré pour 200 jeunes

Afin de limiter les sorties sans qualification et sans diplôme du système scolaire, la Région a accordé à l’Institut breton d'éducation permanente (IBEP) une aide de 200 000 € pour la reconduction de l’action « Ecole de la seconde chance » sur les pays de Rennes et Vitré. Cette action, qui concerne 200 jeunes, vise les demandeurs d’emploi jusqu’à 25 ans. Elle a pour objectif de permettre aux jeunes d’acquérir leur autonomie dans tous les actes de la vie quotidienne, afin qu’ils s’inscrivent dans des perspectives réalistes d’intégration socioprofessionnelle.
 

Modifié le


Partagez ce contenu